Le paramoteur : Historique

Le but de cette page n'est pas de vous raconter en détail l'histoire complète du parapente, mais seulement les grandes lignes de cette aventure du XX° siècle qui a permis à l'homme, pour la première fois, de voler "de ses propres ailes".

Tout a commencé avec l'arrivée, en France des premières ailes souples en parachutisme sportif en 1972
En 1984, le premier engin associant aile souple et moteur est mis au point aux USA par Steve SNYDER: c'est le PARAPLANE.

Ceci, bien que dès 1981, un allemend, Bernd Gärtig ait déjà réalisé un décollage à pied  avec une aile parachute qu'il avait lui même construite.

Les bases étaient là, mais les différents éléments présentaient de nombreux défauts, notamment en terme de pollution sonore, de capacité de charge et de consommation de carburant.

L'évolution ne se fait pas et, fin 1986, Bernd cherchait encore un fabricant.

C'est pourtant en 1983 que fut déposé le peremier brevet paramoteur par un ingénieur allemenad: Dieter Unbehaum.

Dès 1985, la société francaise CENTRAIR avait mis au point le "PARAFAN" que vous pouvez voir en video sur cette page, piloté par Jean GAMAURY lors d'essais en Bretagne 1987.

Des tentatives multiples en France et en Belgique tentent de trouver la meilleure solution entre décollage a pied et  chariot. Actuellement, le décollage à pied semble l'emporter, même si le chariot conserve de nombreux adeptes, l'essentiel est de disposer de machines légères et fiables et de prendre du plaisir à pratiquer ce loisir.

Mais, c'est en 1988, grâce à  4 passionnés, que le paramoteur va vraiment "décoller" !
Il s'agit de Leon Mouraud, mécanicien avion et hélicier, Yves Marre, pilote   d'ULM , Richard Trinquier, parachutiste et parapentiste et enfin Philippe Jorgeaguet, pilote compétiteur de motocross.

- Juillet 1988, à «Paris Air Folies», sur l'hippodrome de Vincennes, première apparition grand public du «Propulsar» de Léon Mouraud, présenté en vol par Yves Marre.

- Novembre 1988, Traversée de la Manche France Angleterre en 1h20 par Yves Marre, assisté de Léon Mouraud et de Zoltan Kovacs.

- Début 1989 Didier Eymin traverse le grand Erg oriental lors du repérage du Raid en 4 X 4   «Grenoble Air Aventure» et filme le parcours: sa caméra est reliée à un moniteur installé dans une voiture qui le suit.

 - Mai 1989 Traversée Nice Calvi en 5h20 par Didier Eymin (ravitaillement en vol au moyen d'un tuyau d'une dizaine de mètres déroulé jusque sur le bateau suiveur afin d'envoyer sous pression le carburant necessaire).

 - Juin 1989, Philippe Jorgeaguet décolle du sommet du Mont Blanc.

 - 1989 toujours: Apparition du paramoteur dans l'émission USHUAIAI de Nicolas HULOT 

 Au cours des années suivantes, les records commenceront à tomber : survol du Mont blanc, record d'altitude (5 059 m), record de montée  (3000 m en 30 mn), traversée de la Méditerranée entre Fréjus et Bizerte, record de distance etc.

Le paramoteur a définitivement pris son envol et devient accessible au plus grand nombre grâce à sa facilité de mise en oeuvre, sa fiablité et son coût relativement faible.